[presse] Esquisses pour la terre

 

 

Chatoiement des aquarelles

Site de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Maggy Rayet, novembre 2022

"Un album qu’on peut tout d’abord feuilleter (après s’être émerveillé devant la beauté de l’objet et la finition astucieuse de sa reliure) en se laissant happer par le chatoiement des aquarelles. Double page après double page, les illustrations chantent tout ce qui pousse – feuilles, fleurs, arbres, champs, forêts – et même tout ce qui semble inerte, comme les cailloux et la poussière des chemins. Jusqu’aux odeurs que l’artiste arrive à capter et transmettre ! Quant aux mots, même s’ils se font discrets sur le blanc des pages, ils empruntent les mêmes « longueurs d’ondes». Ils accompagnent, invitent à découvrir. Insistants, ils interpellent et parlent à un « tu » qui pourrait être chacun, chacune de nous : « pieds nus/tu es sortie/tu as touché la terre/étonnée ». À cet appel, on a envie de répondre, d’entrer dans l’image, de rejoindre ceux et celles qui s’y trouvent déjà. Car les humains ne sont pas absents de ces pages : dessinés aux crayons de couleurs, presque transparents, ils sont comme absorbés dans le paysage.

Le mot esquisses du titre nous a déconcertés un instant. Et pourtant il évoque l’essentiel, « ce qui vient d’abord ». En découvrant des esquisses dans un carnet, n’a-t-on pas souvent le sentiment de se trouver devant autant de promesses, de beautés à venir ? « de ces carrés entre les allées/ nous faisons/ une petit monde mouvant/ rouge, vert, orangé/délicieux/au temps des récoltes ». Valérie Linder qui aime travailler en complicité avec les poètes, se retrouve ici seule à la barre. Comme beaucoup d’artistes d’aujourd’hui, elle a plusieurs cordes à son arc, partageant son temps entre son travail de plasticienne, d’illustratrice, d’autrice, d’enseignante et même d’éditrice… après une formation d’architecte d’intérieur ! Elle qui est française – elle vit et travaille dans la région de Nantes – est volontiers sollicitée chez nous : Esquisses pour la terre est son dixième titre publié chez Esperluète qui, on le sait, est une maison dénicheuse de talents."

à lire ici

 


 

 

En direct du jardin

Dimanche, Angélique Tasiaux, novembre 2022

 


 
Livre-paysage

Camping-car magazine, novembre 2022

 

"C'est un plaisir que d'ouvrir ce livre-paysage et d'y trouver le style délicat et original de Valérie Linder. Le texte commence par tutoyer le lecteur, avant de glisser vers un 'nous' plus collectif, l'invitant à aimer cette terre et qui nous porte à s'en étonner et s'en nourrir… à travers des expériences du quotidien. 
Le sol, le jardin, le potager, les graines, la montagne, le paysage emplissent les doubles pages, débordent du cadre où les personnages se fondent dans cette sorte de tableau, les végétaux sont luxuriants. Humilité et simplicité guident le lecteur tout au long de cet ouvrage, où la talentueuse auteur graphiste nous parle de dame Nature avec une sensibilité aiguisée et un vrai désir de transmission." 

 


Une invitation à s'imprégner de la terre

Les Notes, octobre 2022

"Reprendre contact avec la terre, sortir pieds nus, s’attarder sur chaque fleur, chaque feuille, parcourir la campagne. Revenir chez soi, rester dehors, se reposer et penser à tout ce qu’on a vu. Reprendre son chemin, observer ceux qui cultivent la terre, dessinent le paysage, oser s’enfoncer plus profond dans un bois. Prendre son vélo. Planter, arroser avec les enfants, regarder pousser le semis, toucher, sentir, humer…


Des esquisses pour se rapprocher de la terre et un texte poétique aussi léger que les peintures et personnages dessinés au trait, à peine visibles. Un beau carnet de promenade dans la nature pour qui apprécie de tourner les pages lentement, de s’imprégner d’une atmosphère, de se réjouir d’une simple fleur à l’aquarelle, de se sentir attiré par une grande peinture où les cultures dessinent le paysage. Ce livre est une invitation à s’imprégner de la terre avec ses fleurs, ses arbres, ses champs cultivés ou ses bois sauvages, à pendre son vélo pour avancer dans cette découverte, la partager avec les autres et peut-être aussi, se mettre à jardiner." (A.-M. R.)

 

article à lire ici

 


 

Un chant visuel

Lu et partagé, octobre 2022

 

 


 

Elegant et sensible

Kibookin, sélection du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil

 

Cette terre qui nous entoure est revisitée par l’auteure dans un émerveillement conscient qui, par sa capacité à amener du beau et du bon sous nos yeux, nous aide à réfléchir à notre bien commun.
Esquisser la terre devient alors une nécessité à la portée de toutes et tous.

à découvrir ici