Back to Top

Florence Gilard vit à Paris et travaille « alentour ». Depuis 20 ans elle intervient dans les structures d’accueil de la petite enfance, comme lectrice et formatrice.

« Je me déplace, d’un lieu à l’autre, pour des interventions régulières, et d’une certaine façon je regarde et j’écoute les histoires que racontent les tout-petits quand on leur lit des albums en lecture individuelle dans un petit groupe : corps, regards, expressions, jeux : tout raconte pendant ces lectures ».

De formation littéraire initialement, elle décide de reprendre un cycle d’études en 2011 et se forme à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles en illustration et bande dessinée, et fréquente aussi l’atelier de dessin. Diplômée, elle complète par une formation d’intervenant plasticien, au CFPI – La HEAR de Strasbourg.

Elle se déclare volontiers sujette aux « mal-entendus » de la langue (homophonie, double sens, jeux de signifiants...), ce qu’elle explore dans son travail d’auteure. Le nouage du texte et de l’image, dans leurs rapports de sens inattendus, lui permet justement de jouer avec la polysémie. L’entre deux du texte et de l’image ouvre tous les possibles aux constructions de l’imaginaire et de la pensée.

« Un lien social, humain, passe par un rapport au langage où le langage vit, peut vivre, dans ses deux dimensions fondamentales : comme parole adressée, lieu d’accueil pour l’autre, et comme matière polysémique, moyen d’expérimentation et de jeu avec le monde et les autres ». Ces mots de Leslie Kaplan, pourraient condenser tout son chemin, que ce soit avec les très jeunes enfants et les professionnelles qui s’en occupent, ou encore pour dire son rapport à la langue en tant qu’auteure.

En mai 2021, elle publie un album graphique, « Paris-Saclay, la lisière et l’ombellifère », aux éditions Le Monte-en-l’air, dans le cadre de l’exposition collective et itinérante  «Paris-Saclay Paysages ».
https://www.paris-saclay-paysages.fr

Merlito est son premier album jeunesse.