Back to Top

Vous étiez ma maison

Violaine Lison texte Manon Gignoux images

18 € • 14 x 20 cm • 96 pages • isbn 9782359841596 • 16 septembre 2022 • coll. En toutes lettres

 

Une nuit, comme au travers d'un conte, une femme fuit les rues pavées de la ville et s'égare dans la forêt. Au cœur de l'obscurité, elle trouve un abri : la maison d'une étrange couturière, mi-fée, mi-sorcière, aïeule bienveillante qui rapièce et répare. 


Une relation dense se tisse entre les deux femmes. 


Les lundis deviennent leurs rendez-vous réguliers avec les hêtres, les fougères, les grimpereaux et la vieille machine à coudre. Sous les doigts de la guérisseuse, les vêtements, comme des secondes peaux, sont recousus avec soin. Les blessures cicatrisent et les cœurs s'allègent. 


Mais un lundi, la maison est vide. Et la forêt résonne d'une impossible absence…


Votre maison appartient à la forêt. Il n'y a pas de frontière, pas de douane. Vous habitez les bois. Et les bois vous habitent. Des châtaigniers mangent à votre table. Votre potager a le pouls régulier d'un bocage.

 

du même auteur :

mots-clefs :

Deuil
Conte-Mythologie
Nature
Vie quotidienne
Tendresse
Femme-Féminité
Maison-Habiter
Transmission
Identité-Quête de sens