Un grand amour au Théâtre des Martyrs

Du 26 octobre au 19 novembre au Théâtre des Martyrs, Janine Godinas incarnera Theresa Stangl, épouse de Franz Stangl, commandant nazi. Une mise en scène de Jean-Claude Berutti, produite par le Rideau de Bruxelles.

 

Jean-Claude Berutti adapte pour la scène le récit incandescent de Nicole Malinconi. C’est tout une vie troublée qui se joue là, en à peine plus d’une heure. Janine Godinas sera Theresa Stangl.

 

Franz Stangl, ex-commandant du camp d’extermination de Treblinka, fut arrêté au Brésil, incarcéré à la prison de Düsseldorf et condamné à la réclusion à perpétuité en 1970. Theresa Stangl, sa veuve, est restée dans leur maison de Sao Paulo où ils avaient vécu incognito durant seize ans avec leurs enfants. C’est là, juste après la mort de son mari, en 1971, qu’elle a reçu la visite de Gitta Sereny, journaliste, qui lui a demandé de parler de son mari, de leur vie, de ce qu’elle savait, elle, de Treblinka. Gitta Sereny s’était déjà entretenue à plusieurs reprises avec Franz Stangl ; elle préparait un livre intitulé "Au cœur des ténèbres". Il s’agissait pour elle de savoir comment, par quels nouages de son histoire, quel oubli de lui-même, un homme peut-il en arriver à organiser, à commander la mise à mort de centaines de milliers d’autres, comme on dirige une entreprise ? Mais, aussi, de comprendre comment sa femme est restée à ses côtés.

Nicole Malinconi donne voix à Theresa Stangl et c’est la parole de Theresa qui nous emmène dans les méandres de sa pensée : des doutes aux renoncements, de la certitude à la mise en lumière des mensonges de son mari. Jusqu’à sa rencontre avec Gitta Sereny, qui lui pose des questions, jusqu’à la dernière, la plus terrible d’entre elles. Dans son parcours d'écriture, Nicole Malinconi interroge la question de la limite en écriture. Comment, à travers les mots, peut-on aussi dire l’innommable? A travers les tourments d’une femme déchirée entre son amour pour son mari et l’insoutenable conscience de ses actes, Nicole Malinconi explore la capacité qu’a la littérature de poser des mots justes sur une réalité complexe.

 

 
Théâtre des Martyrs
du 26 octobre au 19 novembre 2017
Infos pratiques sur le site du Théâtre des Martyrs et du Rideau de Bruxelles
Écriture Nicole Malinconi / Mise en scène Jean-Claude Berutti / Scénographie & costume Rudy Sabounghi / Images Florian Berutti / Lumières David Debrinay / Assistanat à la mise en scène Suzanne Emond / Habillage Nina Juncker / Régie générale Sylvain Tardy.
Création le 3 mai 2017 au Théâtre de Roanne (France).
Production Compagnie Jean-Claude Berutti / Rideau de Bruxelles.
En partenariat avec le Théâtre des Martyrs / Théâtre de Roanne / Château de Goutelas – CCR. Avec le soutien de la DRAC Auvergne – Rhône-Alpes. Administration Les 2 Bureaux - Jessica Régnier.

Esperluète Éditions 2015.